Pollution grande échelle : observation satellitaire et modélisation

 

Dans ce thème, on s’intéresse à l’évolution récente et future des polluants (ozone et matière particulaire (PM)) sur les régions anthropisées et réceptrices des moyennes latitudes nord : l’Asie de l’Est (Chine notamment – projet ANR PolEASIA), l’Europe et la Méditerranée (projet CHARMEX). On s’intéresse donc à la fois :

 

- aux tendances de l’ozone, des aérosols et de leur composition et aux tendances des précurseurs

- à la variabilité de ces polluants à différentes échelles de temps (du journalier à l’interannuel) avec un focus particulier sur la variabilité sub-saisonnière (identification, suivi de panaches et des exports continentaux).

- Aux projections climatiques

 

L’approche adoptée repose sur une synergie forte entre observations satellitaires innovantes développées au laboratoire et modélisation tridimensionnelle de la chimie et du transport, notamment à travers l’assimilation de données et la modélisation inverse. On cherche ainsi à quantifier les processus qui pilotent les variabilités et tendances des polluants, avec un focus particulier sur la contribution des émissions anthropiques des précurseurs de polluants.